Articles

Trémazan, entre histoire et légende

Image
  Du château de Trémazan, il ne reste guère que quelques ruines que la végétation dévore tranquillement. Néanmoins, l'imagination s'envole quand on le découvre. Remontant principalement aux XIIIe et XIVème siècle, le château aurait été bâti sur les ruines d'un castellum existant au VIème siècle. On en retrouve trace dans les chroniques dès 525. Il . Il s'agissait à l'origine d'un village fortifié. C'est ici que selon la légende, serait né Saint Tanguy (fondateur de l'abbaye e St Mathieu,). Saint Tanguy n'étant autre que Gurguy, fils de Galonus, seigneur de Tremazan. Le château de Trémazan est bâti sur bords de l'anse de Portsall, dans le village de Kersaint (Landunvez- Finistère) L'édifice est devenu château fort au Xème siècle. Il sera détruit aux alentours de 1220 au cours de la guerre contre le Duc de Bretagne et reconstruit une trentaine d'année plus tard par Bernard du Châtel. Après être devenu bien national pendant la révolution, le

La sentinelle de Montaner et l'Eglise St Michel

Image
C'est à Gaston III de Foix-Béarn, dit Gaston Fébus, que l'on doit la construction de cette place forte qu'est le château de Montaner. Il a été édifié dans le but de protéger les frontières du Béarn face à la Bigorre et à l'Armagnac. Erigé au XIVème siècle, le château comporte une imposante enceinte polygonale percée de deux portes et est flanqué d'une tour en briques de près de 40 mètres de hauteur. La porte du donjon, par laquelle on accède encore aujourd'hui à cette forteresse est surmontée du blason de Foix-Béarn coiffé de la formule "Fébus mé fé" soit "Fébus me fit", formule que Gaston Fébus reprenait sur les constructions qu'il faisait édifier. Détails des matériaux de constructions C'est un véritable bond dans le temps que l'on fait dans cet endroit. Nul besoin de fermer les yeux pour y ressentir la force du lieu et imaginer la vie qu'y pouvait s'y dérouler. Ce lieu chargé d'histoire est célébré chaque année par