jeudi 21 mars 2013

Et si ça se trouve, ça se mange ???

Nous avions découvert cette petite fleur en 2010, lors d'une de nos nombreuses balades en forêt domaniale du Cranou (Finistère)... A l'époque, nous avions bien décelé cette forte odeur d'ail, et nous nous étions posés la question.
 (photo prise en mai 2010)

Pour avoir reçu en cadeau (merci Marie) un ouvrage intitulé "L'appel gourmand de la forêt", aux Editions La Plage, je me suis intéressée de plus prêt à l'ail des ours.


Notre randonnée du week-end dernier nous a ramenés dans les bois du Cranou... mais sans conviction aucune. Même si nous approchons le printemps, avec les mauvais conditions météo de ces derniers mois, je ne pensais pas que la nature se serait si bien réveillée... et pourtant....

Il était là, formant un tapis vert parmi les feuilles brunes tombées de l'automne dernier... près d'un ruisseau.. parce que c'est là qu'on le trouve. Rien qu'en s'approchant, l'odeur aillée se fait sentir... 


Afin d'être bien sûrs, petit frottement d'une feuille entre les doigts.. eh oui c'est bien lui....

Je n'ai pas pu résister, et me suis faite une petite récolte... toute petite, juste déjà pour essayer.


Et j'ai testé....

- une salade de betteraves rouges avec quelques feuilles hachées... un délice
- un potage (carottes, navet, ail des ours), à tomber par terre !!!

et je suis encore en vie.... (ma belle-fille m'a dit que bientôt je pourrais faire Koh Lanta.... je n'en suis pas là. De plus, il faut quand même être prudent et ne pas confondre cette plante avec les feuilles de muguet ou la colchique d'automne qui sont toxiques -quoiqu'elles arrivent beaucoup plus tard- )

L'on prête de nombreuses vertus à l'ail des ours quasiment les mêmes que l'ail commun, à la différence près que l'ail des ours est nettement plus concentré.

Il abaisserait le taux de mauvais cholesterol pour augmenter le bon, aurait des propriétés contre la tension, antiseptique également. Il est aussi un bon remède contre la grippe et les maux du printemps.
Il gère également les problèmes gastro intestinaux et aurait aussi des propriétés amincissantes. Cela étant dit, il ne remplace pas les traitements médicamenteux mais peut être un bon complément.

Du fait de son fort goût, il est plus facile de le manger cuit que cru.

Voilà donc une nouvelle découverte.

Je vous mets des liens où vous trouverez quelques recettes, mais je vous sais bons navigateurs virtuels et je ne doute pas que vous en trouverez à votre goût

http://cuisine.notrefamille.com/recettes-cuisine/recette-ail-des-ours-_524-ingredient.html

http://www.lesfoodies.com/recettes/ail+des+ours

bon appétit 


14 commentaires:

Anonyme a dit…

Merci Sharon. En ce qui me concerne, je digère l'ail des ours sans embarras,jamais. Ce n'est pas toujours le cas avec l'ail

jill bill a dit…

Je connaissais de nom me voilà plus au parfum sherry ! On ne récolte pas n'importe quoi il est vrai, comme pour les champignons !!! Merci !

@nnie54 a dit…

C'est connu l'ail des ours, mais peu de personnes le consomment. j'ai marché dans une forêt où ily en avait pas mal, des tapis entiers on sentait l'odeur bien avant de les voir !
Sympa ton billet !
@nnie

Éric G. Delfosse a dit…

Miam !
Tout simplement...

Sinon, à part ça, non, nous n'approchons pas du printemps, nous y sommes depuis six semaines. Même si le calendrier francophone indique que le 20 ou le 21, c'est le DÉBUT du printemps, en réalité, pour la Nature, c'est le MILIEU du printemps...
Tout comme le 21 juin est le milieu de l'été (d'ailleurs, chez les anglais, comme appelle-t-on la fête du 21 juin ? MIDSUMMER ! milieu de l'été !)...
La nature ne s'y trompe pas, et le perce-neige n'attend pas l’autorisation d'un calendrier francophone pour pousser après le 20 mars... L'ail des ours non plus...

Bonne fin de printemps à toi : plus que six semaines, et on passera tout doucement en été, dans la "saison claire" chère aux Celtes...

Melly a dit…

je ne connaissais pas - sûrement que c'est bon - si tu le dis je te crois -

Anne d'Amico a dit…

Et en plus, je trouve la fleur très décorative!
Gros bisous Sherry!

Claudine Le Bagousse a dit…

Hum....je connaissais de nom mais je n'aurais pas su le découvrir et etant un peu méfiante je n'aurais pas osé le ramasser
Pa contre le manger chez toi ou autre... pas de soucis !!
Bises Sherry

Michel a dit…

Quelle agréable promenade !

Et puis, on sait maintenant que les ours n'ont pas de cholestérol !

Bonsoir Sherry, et très grandes bises !

Tata Tounette62 a dit…

Je ne connaissais pas, merci pour la découverte.
Ma participation au casse-tête de la semaine : http://maregionetcie.eklablog.fr/journee-mondiale-de-l-eau-a80256300
Bises, bon week-end

MEMEYOYO a dit…

Je trouve que c'est courageux de manger des "herbes" ramassées dans la nature - Je suis un peu peureuse sur ce fait - et pourtant nos grands parents le faisaient bien - bon samedi - à bientôt

Mary de Bx a dit…

Ha ! je ne connaissais pas merci je vais m'y intéresser :) Bon week-end Sherry. Mary

lady marianne a dit…

j'en ai pas mal dans le jardin des ails sauvages !
de belles fleurs blanches-
c'est bon a manger le bulbe !!
bonne fin de journée et semaine à venir- bisous !

fanfan a dit…

J'ai découvert cette plante du côté de Grenoble , chez ma fille; on en trouve en pots préparée par les paysans de la région.
Je viens seulement de me en ligne mon article sur l'eau!
Bises

virjaja a dit…

j'en ai fait des bocaux hier...j'adore ça