mardi 3 juin 2014

Cill Tulagh

Quand je vous ai parlé dans mon article sur les Ogham Stones, de la pierre de Tullaghaun, j'ai évoqué le fait qu'elle était placée sur une colline, non loin des ruines d'une petite église.





Je n'avais pas pu accéder au site, c'est donc Nounours qui s'y était collé et qui avait pris les photos. Il a été interpellé par quelques détails autour du cimetière et de l'église, à savoir des amas de pierres, assez nombreux d'ailleurs,  qui ressemblaient étrangement à des sépultures.





Le temps nous manquait quelque peu, donc nous n'avons pas pu "explorer" le site à fond, mais notre curiosité a été largement émoussée.

Revenons à l'église. 


Killtulagh provint du nom Cill Tulagh : "Eglise de la colline"

La première église, construite sur le sommet de la colline, à la frontière des comtés du Mayo et du Roscommon, aurait été érigée par Saint Patrick alors qu'il se rendait vers le Croagh Patrick. 
Une autre théorie suggère que Saint Mebdu ait pu en être également le fondateur.

Les fouilles réalisées sur le site ont prouvé cette activité chrétienne dès le Vème siècle.



Les ruines que nous voyons correspondent à une structure bâtie en 1432 sur les vestiges de cette ancienne église. Elle a été détruite par Cromwell en 1645.

Sur le site :

Mais il a été également trouvé de nombreuses sépultures, plus anciennes, datant probablement de l'âge de Fer. 

L'ensemble des recherches effectuées, notamment en 1988, autour de l'église et du cimetière, ont démontré qu'il s'agissait d'un ensemble paléochrétien.

Parmi les découvertes :

Epoque chrétienne :
- quatre sépultures : deux hommes, une femme et un enfant
- isolé : le crâne et un morceau de vertèbre d'enfant;
Age de Fer :
- les restes d'un porc en phase de crémation. sans objet funéraire ni céramique, mais il se pourrait qu'il s'agisse d'un abattage rituel.
- deux sépultures ainsi qu'une fosse de crémation
- une perle de verre bleue


Un endroit qui nul doute méritera bien qu'on s'y "repenche" d'un peu plus près !!!! 

A notre prochain voyage, peut être ....




pour revoir l'article sur les Ogham, c'est par ICI


Aucun commentaire: